Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Renseignements utiles / Contrat de Rivière
Actions sur le document

Contrat de Rivière

Coordonnées
 

Rue de Dewoin, 48
5580 Rochefort

Tél : 084 22 26 65

aW5mb0Bjcmxlc3NlLmJl
http://www.crlesse.be

Stéphanie Dessy, coordinatrice

Julie Chout, collaboratrice scientifique

Merry Frère, assistance technique/animatrice

Marie Lecomte, secrétaire

LogoCRLesse.jpg

 

 

En quelques mots...


Le  Contrat  de  Rivière  regroupe tous  les  usagers  de  l’eau dans le but de maintenir ou de restaurer un bon état écologique de l’eau, par une gestion concertée, chacun dans le cadre de ses responsabilités.

Votre commune s’est engagée mais ne peut pas faire grand chose toute seule. Car l’eau se moque des limites administratives et ne connaît pas les frontières : les seules limites qu’elle connaisse sont les lignes de crête, délimitant un « bassin versant »¹ .

Le « bassin versant », c’est l’ensemble d’un territoire alimentant un même cours d’eau qui se déversera à un endroit précis dans un cours d’eau plus important, et ainsi jusqu’à la mer. A la plus petite échelle, on parle de « masse d’eau », qui s’étend en général sur quelques dizaines de km2. A la plus grande échelle, on parle de « district hydrographique international » qui s’étend sur plusieurs pays. Entre les deux il y a les « sous-bassins hydrographiques ». On en compte 15 en Wallonie.

Le sous-bassin de la Lesse se trouve dans le district international Meuse et couvre une superficie totale de 1343,38 km². Il est divisé en trente « masses d’eau ».  Il est situé entièrement en région wallonne et concerne le territoire de deux provinces (Luxembourg et Namur) et de vingt trois communes.  Dix-neuf ont signé leur engagement dans le « Contrat de rivière de la Lesse ». Les quatre autres sont peu ou très peu concernées.

Cliquez pour agrandir....

Le Contrat de Rivière est une table de médiation permanente, réunissant toutes les parties concernées autour d’un problème afin d’y apporter des solutions concrètes : il concerne plusieurs autorités administratives (région, provinces, communes) qui sont invitées à se concerter entre elles et avec les autres usagers afin de gérer l’eau de manière intégrée :

les opérateurs de l’eau (production, distribution, assainissement), les riverains, les associations de pêcheurs,  sportives, et de protection de l’environnement, les opérateurs touristiques, l’éducation permanente en matière d’environnement, le milieu des entreprises, les agriculteurs, le milieu scientifique…

Tous ces partenaires forment le « Comité de Rivière ». L’ensemble des partenaires a signé un programme d’actions de 3 ans (2011-2013). Toute personne motivée peut demander de participer aux travaux.
 

Exemples concrets de réalisation au sein des Contrats de Rivière :

  • Protection de berges par des techniques de génie végétal
  • Réhabilitation de frayères
  • Aménagement de bassins d’orage
  • Mise en place d’abreuvoirs subventionnés
  • Journées de formation pour les agents communaux à la problématique de l’eau
  • Journées d information sur l’épuration individuelle
  • Publication d’un « code de bonne pratiques environnementales » destiné aux camps de jeunes
  • Journées wallonnes de l’Eau autour de la Journée Mondiale de l’Eau du 22 mars
  • Journées « Communes et rivières propres »
 


¹. Et la Directive-Cadre sur l’Eau (2000/60/CE) qui oblige les états européens à atteindre un « bon état écologique » de l’eau en 2015, impose une gestion intégrée de l’eau par district hydrographique et par bassin versant.