Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Urbanisme / Environnement
Actions sur le document

Natura 2000

Le réseau Natura 2000 est un réseau européen de sites d'importance patrimoniale. Ces sites sont identifiés sur la base de deux directives européennes, la Directive 79/409 concernant la conservation des oiseaux sauvages et la Directive 92/43/CEE appelée directive "Habitats" ou "Faune-Flore-Habitats". La première directive concerne uniquement les Oiseaux alors que la seconde prend en compte une large diversité d'animaux et de végétaux ainsi que des habitats ou milieux. Ces deux directives définissent des statuts généraux de protection des espèces et des habitats (interdiction de la destruction, du dérangement ou réglementation des prélèvements, ...) sur l'ensemble du territoire européen et complètent la protection légale par l'identification de sites où des mesures particulières sont indispensables pour assurer le développement ou le maintien à long terme de populations viables ou pour assurer la pérennité d'habitats ou d'écosystèmes remarquables.

Mené à l'échelle européenne selon des normes propres à chaque état de l'Union, le programme Natura 2000 s'attache donc à préserver certaines espèces ainsi que les milieux naturels qui les abritent et leur permettent de se développer harmonieusement. Des zones ont donc été désignées selon des critères précis et font l'objet de soins particulièrement attentifs.

La Province de Namur compte 50.836,96 hectares au total de sites répertoriés Natura 2000 et la Région Wallonne 220.945 hectares.
Avec 7.398,3 hectares, Rochefort est la commune wallonne comportant la superficie la plus importante de sites Natura 2000.
(Source : http://biodiversite.wallonie.be/sites/Natura2000/carto/communes.htm)

Ces sites sont répartis comme suit :

Dans le cadre des dossiers d’urbanisme ou d’environnement, les parcelles reprises en zone Natura 2000 font l’objet d’une procédure particulière, notamment via une demande d’avis auprès du Département de la Nature et des Forêts. Les impacts potentiels d’un projet sont donc analysés et certaines mesures préventives de protection peuvent être imposées dans le cadre de la délivrance des permis.